La signature électronique au Maroc : Ce que vous devez savoir

La signature électronique est une technologie qui change la donne et qui transforme la façon dont les personnes, les entreprises et les institutions interagissent. Avec l’omniprésence des ordinateurs, des smartphones, des tablettes et d’autres appareils connectés, les échanges se font plus nombreux et de manière instantanée. Malgré cela, il existe encore de nombreux documents comportant des signatures au stylo et au papier; comme les document internes aux organisations, les contrats, les permis de travail, les accords de prêt et les formulaires d’assurance.

Pour permettre aux utilisateurs de signer numériquement ces documents sans sacrifier la sécurité ou la confidentialité (et vice versa), les entreprises ont commencé à utiliser les signatures électroniques. Mais que sont exactement les signatures électroniques ? Comment fonctionnent-elles ? En avez-vous besoin pour votre entreprise ? En avez-vous même besoin ? Dans cet article, nous allons explorer tout ce qui a trait à la signature électronique notamment au Maroc.

Qu’est-ce qu’une signature électronique ?

Une signature électronique est une méthode de signature d’un document. Bien que le concept de signature électronique de documents existe depuis l’invention de l’ordinateur, le concept de signature électronique a évolué et s’est développé pour inclure l’utilisation de technologies avancées comme la cryptographie et la technologie blockchain. Les signatures électroniques s’adaptent aux documents papier ou numériques. Ces derniers s’appellent « transaction électronique ».

En fait, Les signatures électroniques peuvent être plus sûres et plus fiables, car elles se vérifient en une fraction du temps qu’il faudrait pour vérifier une signature ordinaire (sur papier). Les signatures électroniques peuvent être juridiquement contraignantes, ce qui signifie qu’elles peuvent avoir le même effet qu’une signature manuscrite ordinaire.

Comment fonctionne une signature électronique ?

Il existe deux grands types de signatures électroniques :

  • les signatures dures : sont similaires aux signatures manuscrites habituelles dans la mesure où elles sont uniques à une personne donnée. Elle concernent, initialement, les contrats juridiques.
  • Les signatures souples : quant à elles, utilisent une combinaison d’algorithmes, de cryptographie et d’autres mesures de sécurité pour garantir qu’elles sont uniques, reconnaissables et infalsifiables.

Les signatures logicielles peuvent être utilisées à la place des signatures matérielles. Cela peut être particulièrement utile dans les situations où une ou plusieurs des parties impliquées dans la transaction ne sont pas physiquement présentes. Les signatures logicielles sont utilisées pour signer des contrats, transférer des fonds et prendre d’autres types d’engagements juridiquement contraignants.

Pourquoi avez-vous besoin d’une signature électronique ?

Les signatures traditionnelles offrent une sécurité et une authenticité suffisantes, mais il existe quelques raisons pour lesquelles elles sont plus solides et plus utiles. En voici quelques-unes :

  • Authenticité : Comme les signatures électroniques peuvent être vérifiées et authentifiées, les risques de falsification et d’altération sont moindres. Cela peut vous protéger considérablement contre la fraude.
  • Rapidité : les signatures électroniques peuvent être utilisées pour signer et authentifier des documents en une fraction du temps qu’il faudrait pour utiliser un système sur papier.
  • Réduction du papier : Les signatures électroniques sont nettement moins coûteuses que les systèmes sur papier, car elles éliminent la nécessité d’imprimer, de numériser et de stocker les documents.
  • Facilité d’utilisation : Les signatures électroniques peuvent être utilisées avec presque tous les appareils dotés d’une connexion internet. Elles éliminent également le souci de trouver un stylo ou un tampon.
  • Sécurité : Les signatures électroniques sont beaucoup plus sûres que les signatures traditionnelles. Elles peuvent être vérifiées d’un simple clic, ce qui réduit considérablement le risque de fraude.

Législation sur les signatures électroniques (actuellement)

Les spécificités de la loi relative aux signatures électroniques varient d’un pays à l’autre, mais certaines tendances générales se dégagent. L’approche la plus courante consiste à autoriser les deux types de signatures, pour autant que certaines conditions se remplissent. Les signatures électroniques ont le plus de chances d’être reconnues comme juridiquement contraignantes en Europe, en Australie et au Canada. Elles sont moins susceptibles d’être reconnues en Asie et en Afrique y compris donc le Maroc.

Meilleures pratiques en matière de signatures électroniques

Il existe quelques bonnes pratiques que vous devez garder à l’esprit lorsque vous utilisez des signatures électroniques :

  • Assurez-vous que toutes les parties ont vérifié leur identité. Les signatures électroniques sont plus sûres que les signatures ordinaires, mais elles ne peuvent pas offrir une sécurité totale si les parties concernées n’ont pas vérifié leur identité.
  • Tenez compte de la législation de votre pays. Les règles relatives à l’utilisation des signatures électroniques varient selon le pays où vous exercez vos activités.
  • Utilisez une plateforme sûre et fiable.
  • Créez un processus de validation et d’approbation des documents.
  • Formez votre équipe à l’utilisation correcte des signatures. Veillez à ce que votre équipe connaisse la bonne façon d’utiliser les signatures électroniques.

Conclusion

Les signatures électroniques sont un excellent moyen de numériser vos pratiques commerciales et de les rendre plus efficaces. Elles sont particulièrement utiles dans les situations où une signature physique n’est pas pratique. Par exemple lorsque vous devez mener des activités à distance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.