Spécifications projet

Nos consultants sont souvent avec les parties prenantes d’un projet, pour définir les spécifications de leur projet. Les spécifications sont la liste des fonctions, capacités ou fonctionnalités requises que vous devez avoir . il existe différents types existent, plongeons-y.

Les acteurs d’un projet

Selon la définition du PMBOK (Project Management Body of Knowledge), une exigence est la condition ou la capacité qu’un système, produit, service ou composant doit avoir pour satisfaire un contrat, une norme, une spécification ou d’autres documents formellement établis.

Ils doivent être définis en phase initiale avec les acteurs impliqués pour obtenir une vision complète. Les spécifications/exigences ne vous disent pas quelle conception votre produit doit avoir ou comment le développer. Ils vous indiquent les fonctionnalités, les fonctions et le contenu attendus, et comment les utilisateurs doivent interagir avec.

Très souvent, les spécifications varient dans le temps. Dès que le concept est développé et que les tests sont effectués les résultats peuvent modifier les exigences initiales. Il existe différents types d’exigences. Par conséquent, au niveau macro, nous obtenons ce qui suit :

  • D’abord, Exigences métier : Elles définissent les objectifs et les problèmes que l’entreprise souhaite résoudre avec le produit.
  • Exigences des utilisateurs : elles décrivent les attentes des utilisateurs et la manière dont ils interagiront avec le produit. S’ils ne sont pas similaires aux exigences de l’entreprise, le projet ira mal.
  • Puis, Exigences fonctionnelles : elles fournissent des détails sur le comportement d’un produit et précisent ce qui est nécessaire à son développement.
  • Ensuite, Exigences de qualité : elles détaillent les caractéristiques qu’un produit doit avoir pour maintenir son efficacité et anticiper les éventuels problèmes et limitations.
  • En termes d’expérience utilisateur, si la qualité du produit ne correspond pas aux attentes que l’utilisateur, cela ne fonctionnera pas.
  • Finalement, Exigences de mise en œuvre : Elles permettent de détailler les changements de processus, les rôles dans l’équipe, les migrations d’un système à un autre…
  • Exigences de rédaction

Testez et jugez

Comment rédiger ?

Pour les définir, nous recommandons d’utiliser un énoncé descriptif qui indique ce que le site ou le produit doit faire ou doit permettre aux utilisateurs de faire, en le détaillant au fur et à mesure de l’avancement du processus et en recueillant les retours des tests initiaux.

De ce fait, sa définition peut être très complexe mais elle permet de s’assurer que le projet est un succès ou que les ressources ne se gaspillent pas.

  • Unique – Le besoin ne peut être interprétée que d’une seule façon.
  • Spécifique – Il ne faut pas mélanger deux besoins différents.
  • Précis – complet et bien défini.
  • Viable (réaliste et possible). Faisable dans les contraintes actuelles de temps, d’argent et de ressources disponibles.
  • Cohérent et hiérarchisé en fonction des objectifs
  • Nécessaire – Une exigence n’est pas nécessaire si aucune des parties intéressées n’en a besoin.

De nos jours, des outils comme Softyflow vous aident à rédiger efficacement votre cahier des charges grâce à l’IA. D’autres solutions, comme JIRA, permettent de maintenir la traçabilité de manière fluide et organisée, et en connaissance de cause, sans générer de documentation que personne ne lira.

Explorez notre application

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous y êtes presque ...

Remplissez le formulaire ci-dessous et concrétisez vos projets.

Merci pour votre inscription


Un consultant de notre équipe vous contactera dans les plus brefs délais